Notre politique de Cookie

Ce site utilise des cookies. Lorsque vous naviguez sur le site, vous consentez son utilisation. En savoir plus

J'accepte
Reservez Meilleur Tarif Garanti
Pourquoi réserver ici?
Garantie du meilleur prix Wi-Fi gratuit 20% de réduction sur les soins au Spa Une boisson offerte

L'Histoire de Porto

Patrimoine de l'humanité, la ville de Porto est l'une des destinations les plus fascinantes mais souvent la moins connue d'Europe.
L'Histoire de Porto
L'histoire de Porto remonte au 1er siècle avant J.C , période pendant laquelle la ville, alors sous la domination romaine , joua un rôle important dans la principale route pour  le commerce entre Lisbonne et Braga. A l'époque la ville était connue sous le nom  de Cale ou Portus Cale ( origine du nom du Portugal) et se situait sur les marges du fleuve Douro où se trouvent aujourd'hui les villes de Porto et de Vila Nova de Gaia ainsi que l'hôtel The Yeatman.

Entre l'an 410 et 584, la région fût envahie par les peuples germaniques qui prirent le contrôle sur les romains et firent de la ville la capitale en lui donnant le nom de Braga. Mais cette domination des germaniques Suèves sur la ville ne dura pas longtemps puisqu'en 584 elle fut envahie par les wisigoths qui redonnèrent le nom de Portucalense à la ville. Le contrôle de la région changea, encore une fois, en 711, lors de l'invasion par les Maures de la plus grande partie de la péninsule Ibérique.
 
En 868 le Comte Vímara Peres vainquit les Maures en prenant le contrôle de la région du fleuve Douro au fleuve Minho, au nord du pays, où il créa le premier comté du Portugal ( Comté Portucalense) et donna ainsi origine à l'identité nationale et aux racines du Portugal comme pays.
 
En 1386, le roi D.João I du Portugal, marié à Filipa de Lencastre, fille du premier Duc de Lencastre , l'anglais John Gaunt, établit le traité de Windsor, alliance entre l'Angleterre et le Portugal, l'alliance militaire entre deux pays la plus ancienne au monde.
 
Entre les siècles XIV et XV, béni par les eaux du Douro, Porto fut crucial pour le développement de la construction navale portugaise et ce fut de Porto qu'en 1415 l'Infant D. Henrique, le navigateur, partit pour explorer la côte occidentale africaine en commençant ainsi l'époque des Découvertes Portugaises. Sous son commandement les îles de Madère et des Açores furent conquîtes en 1419 et 1427 respectivement.
 
C'est à cette époque que les habitants de la ville gagnèrent leur surnom de "tripeiros" car la viande étant envoyée sur les navires pour les marins , le peuple se nourrissait de ce qu'il restait, en l'occurrence des tripes.
 
Aux alentours de 1700 le vin représentait déjà une partie importante de l'économie et a fortement contribué à l'essor de Porto. Ses bateaux connus comme bateaux "Rebelos" servaient à transporter les barriques de vins sur le fleuve Douro depuis les vignes de la vallée du Douro. En 1703 le traité de Methuen permit d'établir des relations commerciales entre l'Angleterre et le Portugal et en 1717 la première production anglaise de vin de Porto était opérationnelle à partir de la ville du même nom.
 
Les siècles XVIII et XIX furent une période de croissance dans l'histoire de Porto mais furent également une période de conflits. Les armées napoléoniennes envahirent la ville en 1809 et provoquèrent la chute du pont "das barcas" qui céda sous le poids de la population en fuite.
 
Heureusement l'armée française fut stoppée par Arthur Wellesley, premier Duc de Wellington, qui traversa le fleuve dans de petites embarcations de vins avec son armée depuis les marges de Vila Nova de Gaia.
 
Le pont "das Barcas" fut le premier de plusieurs ponts qui permirent de traverser le fleuve Douro, en reliant les deux marges. Après la chute du pont "das Barcas", le pont suspendu Dona Maria II vint le remplacer  et l'on peut encore voir aujourd'hui ses piliers tout au long du pont D. Luis. Le premier pont en fer fut inauguré la même année. Le pont ferroviaire D. Maria, qui continue à permettre la traversée du fleuve de nos jours, fut dessiné par Gustave Eiffel et fut considéré comme un chef d'œuvre de la technique de l'époque. Le pont D. Luis, le plus célèbre  de la ville de Porto , fut ouvert au public en 1886 et fut exécuté par Teophile Seyrig, ancien associé de Gustave Eiffel.
 
À la fin du XIXème siècle, en 1891, les républicains provoquèrent une révolte dans la ville, véritable évènement dans l'histoire de Porto et du Portugal puisqu'il amorçât la déclaration et la création de la République Portugaise en 1910.
Rua do Choupelo, (Santa Marinha) 4400-088 Vila Nova de Gaia, Porto T: +351 220 133 100
Suivez-nous
© 2018 The Yeatman HOTEL, Porto. Tous droits réservés | Registo Nacional de Turismo: 698 alt:[Compete] alt:[QREN] alt:[EU] alt:[Relais & Chateaux]